Analyse comparative intercontinentale de la santé urbaine dans le monde : enjeux et acteurs
Rozenblat Céline  1@  , Daniela Marino  2@  
1 : INSTITUT DE GEOGRAPHIE  (IGUL)
2 : Université de Zürich

Dans le cadre d'une large étude coordonnée par l'International Society For Urban Health (ISUH) pour l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) visant à définir son agenda futur en matière de santé urbain, nous avons mené une étude comparative des problématiques de santé apparaissant dans les villes du monde et les acteurs qui y étaient impliqués. Cette comparaison s'est basée sur une large fouille de données sur le web comprenant à la fois des sources scientifiques et des sources du WEB. En étendant l'exploration du web dans les domaines scientifiques et généraux, notre objectif est de souligner les sujets apparaissant de santé apparaissant dans les contextes urbains, qui ne sont pas ou peu couverts par les acteurs comme les gouvernements nationaux, régionaux ou locaux, les organisations ou associations internationales ou nationales (comme les ONG), les institutions de santé ou les entreprises privées.

L'analyse a nécessité des outils analytiques puissants pour collecter, codifier, stocker, analyser et représenter l'information, notamment des approches d'apprentissage automatique et de réseau. Nous avons utilisé des mots-clés cohérents avec l'ensemble du projet, en recherchant les associations de mots-clés de "résultats de santé" avec des "contextes urbains" pour collecter toutes les publications liées à la santé urbaine (au total près de 125 000 documents ont pu être traités). Chaque document a été attribué à des auteurs ou à des acteurs, à des pays ou à des lieux agrégés par continents en fonction de leur objet. Nous avons identifié 5,500 acteurs en fonction de leurs contributions aux différents sujets qui correspondent à quatre différents types : les gouvernements, les institutions nationales ou internationales, les organisations comme les associations ou ONGs et les acteurs privés. Prenant en compte dans l'analyse les textes scientifiques, nous n'avons pas mentionné leurs auteurs qui ne soutiennent pas nécessairement les actions et les politiques, nous concentrant sur l'objectif de révéler les sujets apparaissant dans la littérature scientifique qui manqueraient d'attention de la part des acteurs.

Au total, par une méthode de Topic modelling, nous avons pu identifier par continent les sujets qui sont discutés en général, et les acteurs impliqués par ces sujets. Nous avons en particulier souligné les sujets retenant une faible attention de la part des acteurs en dehors du monde académique, ce qui sous-tend le manque de réflexions ou d'attention politiques. Nous avons concentré l'approche par continent sur la période 2010-2021 pour rendre cohérentes les correspondances que nous soulignons entre les discours et les actions des acteurs. En effet, la longue période 2000-2021 pour laquelle nous avons collecté des informations pose un problème temporel : les objectifs des acteurs que nous avons saisis sur les sites Web ne sont pas toujours datés et sont souvent assez récents (avant 2010, peu d'entre eux étaient publiés sur des sites Web). Par conséquent, une reconstruction historique de 2000 à 2021 est également proposée, mais il est plus difficile d'identifier les discours correspondants des acteurs qui sont principalement représentés dans les sites web contemporains.


Personnes connectées : 2