Approche territoriale de la mesure des inégalités environnementale et sociale de santé : recours aux indices composites spatialisés en santé environnementale
Laakri Bouhadj  1, 2@  , Caroline Lanier  3, 4@  , Damien Cuny  5@  , Guy Chautard  6@  
1 : Laboratoire de Génie Civil et Géo-Environnement (LGCgE) - ULR 4515
Université d'Artois : ULR4515, Université de Lille : ULR4515, Ecole nationale supérieure Mines-Télécom Lille Douai, Junia
2 : Agence de développement et d'urbanisme de Lille Métropole
-
3 : Laboratoire de Génie Civil et Géo-Environnement (LGCgE) - ULR 4515
Université d'Artois : ULR4515, Université de Lille : ULR4515, Ecole nationale supérieure Mines-Télécom Lille Douai, Junia
4 : Institut Lillois dÍngénierie de la Santé
Université de Lille, Droit et Santé
5 : Univ Lille Nord de France
Université du Droit et de la Santé - Lille II : EA4483
LSVF, EA 4483, Univ Lille 2, Pharmacy Faculty, 3 rue du Professeur Laguesse BP83, F-59006 Lille Cedex, France -  France
6 : Agence de développement et d'urbanisme de Lille Métropole
-

La notion de « santé environnementale » ou « santé-environnement » a été définie pour la première fois par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme l'ensemble des « aspects de la santé humaine, y compris la qualité de la vie, qui sont déterminés par les facteurs physiques, chimiques, biologiques, sociaux, psychosociaux et esthétiques de notre environnement ». Le principal objectif des travaux actuels de recherches en santé environnementale est l'analyse des inégalités environnementales et sociales de santé (IESS). Dans le cadre de nos travaux de recherche, nous considérons les inégalités environnementales et sociales de santé comme les différences d'exposition aux risques et d'accès aux aménités en lien avec les caractéristiques socio- économiques et sanitaires des catégories sociales.
La caractérisation des interactions spatio-temporelles entre les facteurs de l'environnement nécessite ainsi le développement d'approches multidimensionnelles. Une des méthodes reconnues repose sur la création d'indices composites spatialisés qui regroupent différents indicateurs mesurant et retranscrivant les multiples facettes des problématiques de santé environnementale contribuant aux inégalités environnementales et sociales de santé et à la résilience des territoires. Les indices composites spatialisés permettent de condenser des informations significatives en une seule mesure qui rende compte de l'intensité des déterminants de la santé et de l'ampleur des disparités.
L'enjeu de notre recherche est de développer des outils de gestion contribuant à optimiser les opérations d'aménagements urbains par l'intégration d'enjeux de santé en adoptant une approche systémique et pluridisciplinaire associant les caractéristiques urbaines, les aspects socio- économiques, politiques, sanitaires et environnementaux. De ce fait, nous proposons l'analyse des IESS par le biais de deux indices composites spatialisés à l'échelle infra communale sur la métropole Lilloise : un indice de vulnérabilité et un indice de résilience. Ces deux indices seront ensuite analysés de manière conjointe afin de déterminer quatre profils de territoires : des territoires fragiles, des territoires ayant une capacité à mobiliser des ressources, des territoires à surveiller et enfin la catégorie des territoires résilients. Le cadre méthodologique de notre recherche nous a permis d'identifier 6 dimensions, décrites par 87 variables, à prendre en compte pour la construction des deux indices composites. Cependant, certains verrous méthodologiques doivent être levés, notamment les dimensions pour lesquelles les variables sont plus complexes à calculer, l'accès à une donnée fiable, pertinente, exhaustive et disponible à l'échelle considérée et enfin les points de vigilance à avoir lors de l'exploitation des indices composites à une échelle spatiale fine.
La caractérisation multidimensionnelle des inégalités environnementale et sociale de santé permettra aux politiques publiques locales de planification et d'aménagement du territoire, de la métropole Lilloise, de prioriser et hiérarchiser les actions à mettre en place dans tous les champs de l'urbanisme en lien avec la santé.


Personnes connectées : 1